subjonctif présent

Le subjonctif présent est l’un des temps les plus utilisés de la langue française.
Mais le maîtriser à l’oral comme à l’écrit s’avère plus difficile qu’on ne le croit.
En effet, les erreurs sont fréquentes et les hésitations aussi.
C’est pourquoi, Réussir à l’école vous propose des méthodes pratiques et des astuces pour bien conjuguer tous les verbes au subjonctif présent.

En lisant cet article, vous allez apprendre les 4 choses suivantes :

  1. Quand faut-il utiliser le subjonctif en français ?
  2. Comment se forme le subjonctif présent et quelles sont ses terminaisons ?
  3. Quelles sont les règles grammaticales qui encadrent l’emploi de ce temps ?
  4. Comment ne pas confondre le subjonctif présent et le présent de l’indicatif ?

Ensuite, vous pourrez tester vos connaissances grâce à nos exercices corrigés en ligne.

Enfin, vous découvrirez comment se conjuguent les verbes suivants au subjonctif présent : venir, prendre, tenir, finir, faire, aller, avoir et être

A quoi sert le subjonctif présent ?

Le subjonctif permet de décrire une action non-accomplie au moment où on en parle.

Mais il sert aussi et surtout à exprimer toute sorte de sentiments tels que :

  • L’ envie, le désir, le souhait ou la préférence.
    Par exemple : J’ai envie que tu prépares un bon dîner.
  • La peur ou la crainte.
    Par exemple : J’ai peur qu’ils ne viennent pas.
  • Le doute, la possibilité ou la supposition.
    Par exemple : Il se peut qu’ils aient du retard.
  • L’ordre, le conseil ou l’obligation.
    Par exemple : Il faut qu’il soit présent à cette réunion.
  • Le regret.
    Par exemple : Je regrette que tu aies fait cela.
  • L’impossibilité.
    Par exemple : Il est impossible que nous pensions à tout.

Quelles sont les terminaisons du subjonctif présent ?

Les terminaisons du subjonctif présent sont :

  • E pour la première personne du singulier (je ou j’)
  • ES pour la deuxième personne du singulier (tu)
  • E pour la troisième personne du singulier (il, elle, on)
  • IONS pour la première personne du pluriel (nous)
  • IEZ pour la deuxième personne du pluriel (vous)
  • ENT pour la troisième personne du pluriel (ils ou elles)

Ces terminaisons s’appliquent quasiment à tous les verbes, sauf les verbes irréguliers et les auxiliaires avoir et être.

Comment former le subjonctif présent ?

Formation du subjonctif présent avec les verbes du premier groupe

Pour conjuguer un verbe régulier du premier groupe au subjonctif present, on utilise toujours la méthode suivante :

  1. La première étape consiste d’abord à extraire le radical du verbe. Pour cela on le conjugue au présent de l’indicatif à la troisième personne du pluriel et on enlève la terminaison.
    Par exemple avec le verbe manger : on le conjugue au présent de l’indicatif à la troisième personne du pluriel, ce qui donne “ils mangent” et on obtient donc le radical mang- en enlevant la terminaison -ent.
  2. Deuxième étape, on ajoute les terminaisons du subjonctif present au radical que nous venons d’obtenir. Puis on ajoute les terminaisons dont nous avons parlé au chapitre précédent.
    Par exemple le verbe manger se conjugue de la façon suivante : Que je mange, que tu manges, qu’il mange, que nous mangions, que vous mangiez, qu’ils mangent.

Formation du subjonctif présent avec les verbes du deuxième groupe

La conjugaison des verbes du deuxième groupe suit le même principe que celle des verbes du premier groupe mais à un détail près.

En effet, on extrait le radical du verbe en le conjuguant au présent de l’indicatif à la troisième personne du pluriel et en enlevant la terminaison.

Mais en plus on intercalé un double s (-ss) avant chaque terminaison du subjonctif présent.
Par exemple, le verbe finir donne : que je finisse, que tu finisses, qu’il finisse, que nous finissions, que vous finissiez, qu’ils finissent.

Formation du subjonctif présent avec les verbes du troisième groupe

Pour conjuguer un verbe du troisième groupe on utilise la même méthode que celle des verbes du premier groupe.
Par exemple, le verbe entendre donne : que j’entende, que tu entendes, qu’il entende, que nous entendions, que vous entendiez, qu’ils entendent.

Récapitulatif des terminaisons du subjonctif présent

Voici le tableau récapitulant les terminaisons pour chacun des 3 groupes de verbe :

terminaison du subjonctif présent

Exercice de français sur le subjonctif présent

Pour tester vos connaissances sur le subjonctif présent, nous vous proposons de faire un exercice corrigé sur ce sujet.
Il comprend 20 questions sur cette conjugaison et les corrections sont données à la fin de l'exercice.

Vous êtes prêt à faire notre EXERCICE sur le subjonctif présent ?

Alors, essayez d'obtenir le meilleur score sur 100 points !

Les règles grammaticales du subjonctif présent

En français, certaines règles grammaticales entraînent l’emploi du subjonctif.
Voici en détail les deux principaux cas qui nécessitent cette conjugaison.

Règle N°1 : quand on emploie une locution conjonctive

Quand l’expression de la clause principale se termine par une locution conjonctive comme que ou qui, alors on utilise le subjonctif.
Par exemple : Il faut que j’aille le voir. Je veux qu’il vienne ici.

Et si la proposition principale est au présent de l’indicatif, alors la proposition subordonnée est mise au présent du subjonctif pour respecter la concordance des temps.
Par exemple : Il est important que tu fasses tes devoirs.

Néanmoins d’autres conjonctions comme «quand» et «si» dérogent à la règle, car elles ne nécessitent pas cette conjugaison.
Par exemple : Elle a peur quand il s’énerve.

Si la clause principale se termine par la prépositionde, alors il faut utiliser l’infinitif.
Par exemple : Il est important de faire tes devoirs.

Règle N°2 : quand plusieurs personnes sont impliquées dans une action

Lorsque plusieurs personnes différentes sont impliquées dans une même phrase, et que la première veut / espère / craint quelque chose, et que l’autre doit agir en fonction de la première personne, alors on emploie le subjonctif.
Mais l’objet de la clause principale doit être différent de celui la clause dépendante.
Par exemple : Nous souhaitons que tu partes maintenant. Je veux que tu l’appelles demain soir.

Dans la cas où les sujets sont identiques, alors il faut utiliser l’infinitif.
Par exemple : Je veux aller à la plage et NON : Je veux que j’aille à la banque.

A lire aussi :
TOP 11 du meilleur site de soutien scolaire en ligne

La liste des expressions qui appellent le subjonctif

En français, certaines expressions très courantes nécessitent d’être suivies par le subjonctif.
Tout d’abord, il y a les expressions qui introduisent une préférence, un conseil ou un besoin.

subjonctif présentEnsuite, il y a les expressions relatives à la possibilité, à l’opinion, à la supposition ou au doute.

subjonctif present

Enfin, il y a de nombreuses expressions conjonctives, dont voici une liste exhaustivesubjonctif présent

Astuce pour ne pas confondre subjonctif et indicatif

En français, il arrive que l’on confonde le subjonctif présent et le présent de l’indicatif.
Mais heureusement, il existe une astuce pour ne pas commettre d’erreur.
En effet, il suffit de prendre un autre verbe et de le conjuguer au présent de l’indicatif et au subjonctif pour voir ce qui convient le mieux dans la phrase.
Nous vous conseillons de faire le test avec l’un des verbes suivants : faire, dire, prendre ou finir
Regardez cette petite vidéo pour voir comment fonctionne cette astuce, qui est très utile.

A lire aussi : 
Comment conjuguer un verbe au présent de l’indicatif ?

La conjugaison du verbe avoir au subjonctif présent

La conjugaison du verbe avoir au subjonctif présent est totalement irrégulière.
En effet, sa construction n’obéit pas à la règle classique utilisée pour les verbes réguliers.
Pour preuve, la conjugaison du verbe avoir s’écrit de la manière suivante.

subjonctif présent avoir

Pour conjuguer le verbe avoir sans se tromper, nous vous conseillons donc de l’apprendre par cœur.
D’ailleurs, voici deux exemples montrant les subtilités de la conjugaison du verbe avoir.
Par exemple : Je doute qu’il ait le temps pour faire ce travail / Il aimerait que nous ayons le temps de venir.

A lire aussi :
Conjugaison du verbe Avoir à tous les temps en Français

Comment faire le subjonctif présent du verbe être ?

La conjugaison du verbe etre est à connaitre sur le bout des doigts car elle est irrégulière et indispensable en français. Lisez et relisez la fiche suivante pour savoir comment conjuguer etre.

être subjonctif présent

Pour conclure, voici deux exemples reprenant le subjonctif présent du verbe être.
Par exemple : Il faut que tu sois présent à cette réunion / Elle aimerait que nous soyons plus convaincus.

mes cartes mentales

La conjugaison du verbe aller 

La conjugaison du verbe aller au subjonctif présent est bâtie sur deux principes.

  1. Premièrement, on utilise le radical du verbe aller qui est : aill-
  2. Deuxièmement, on y ajoute les terminaisons : -e, -es, -e, -ions, -iez, -ent.
    Par exemple : Il faut que tu ailles plus vite / Il aimerait que vous alliez avec lui.

Ainsi, on obtient la conjugaison du verbe aller :

subjonctif présent aller

La conjugaison du verbe faire au subjonctif présent

La conjugaison du verbe faire repose sur deux particularités.

  1. Premièrement, on utilise le radical fass-
  2. Deuxièmement, on applique chaque terminaison du subjonctif présent : -e, -es, -e, -ions, -iez, -ent.
    Par exemple : Je déteste qu’il fasse semblant de ne pas entendre / Il veut que vous fassiez attention à sa voiture.

Ainsi, la conjugaison du verbe faire s’écrit de la façon suivante.

faire subjonctif présent

A savoir aussi : Une erreur fréquente est commise à la deuxième personne du pluriel. En effet, beaucoup de personnes remplacent “fassiez” par “faisez” ou “faites”.

La conjugaison du verbe finir

Pour conjuguer le verbe finir, il faut s’y prendre de la façon suivante.

  1. D’abord, on extrait le radical du verbe finir à la troisième personne du pluriel au présent de l’indicatif, soit finiss-
  2. Puis, on y ajoute les terminaisons suivantes -e, -es, -e, -ions, -iez, -ent.
    Par exemple : Elle veut que tu finisses ton travail / Il faut que vous finissiez avant lundi.

Ainsi, la conjugaison de finir au subjonctif présent s’écrit de la façon suivante :

subjonctif présent finir

La conjugaison du verbe prendre au subjonctif présent

La conjugaison du verbe prendre se construit en deux étapes.

  1. Tout d’abord, on récupère le radical, qui correspond à la base du verbe conjugué au présent à la troisième personne du pluriel, c’est à dire prenn-.
    Par exemple : Il veut que je prenne une bouteille de vin.
    Petite particularité, on ne double pas le N à la 2ème et à la 3ème personne du pluriel.
    Par exemple : Mon patron exige que nous prenions des vacances.
  2. Ensuite on applique les terminaisons suivantes : -e, -es, -e, -ions, -iez, -ent.

Alors, la conjugaison du verbe prendre s’écrit logiquement.

verbe prendre

D’autres verbes ont la même conjugaison que le verbe prendre.
Par exemple, il y a apprendre, comprendre, reprendre, entreprendre, surprendre et méprendre.

La conjugaison du verbe tenir

Le verbe tenir est un verbe du troisième groupe à apprendre par cœur car il est irrégulier. En effet, la conjugaison du verbe tenir ne respecte pas la règle classique utilisée, car son radical prend deux formes différentes.

En effet, pour les trois premières personnes du singulier et la troisième personne du pluriel, le radical du verbe est tienn-.
Par exemple : Elle veut que tu tiennes sa main.

Mais pour les deux premières personnes du pluriel, la base du verbe tenir est ten-.
Par exemple : Il est impossible que vous teniez plus longtemps.

On obtient alors la conjugaison du verbe tenir.

conjugaison tenir

Comment conjuguer le verbe venir au subjonctif présent ?

Le verbe Venir appartient au troisième groupe mais il est totalement irrégulier puisque son radical prend deux formes différentes au singulier et au pluriel.

En effet, pour la 1 ère, la 2 ème et la 3 ème personne du singulier ainsi que la 3ème du pluriel, le radical est vienn-.
Par exemple : Il veut que tu viennes demain.

Tandis que pour la 1ere et la deuxième personne du pluriel, le radical se transforme en ven-.
Par exemple : Il est impossible que vous veniez lundi.

Sa conjugaison s’écrit donc de la façon suivante :

conjugaison venir

On vous recommande