peur de l'eau

La peur de l eau peut être difficile à surmonter pour un enfant. Cette appréhension de l’environnement aquatique n’est cependant pas rare. Les causes d’une telle crainte peuvent être nombreuses et il n’est aucunement question d’un manque de courage.
Cependant, la natation est une distraction complète qui mérite d’être pratiquée par tous, même les enfants. Afin que les victimes de peur aquatique puissent elles aussi apprécier ce sport, il est essentiel de les épauler pour combattre leur crainte et leur phobie.

Les différentes méthodes pour éradiquer la peur de l’eau sont nombreuses. Toutefois, pour des résultats efficients, des moyens spécifiques peuvent aider les parents à vaincre la peur de leur enfant. À travers ce guide, nous vous présentons les 5 meilleures astuces pour éradiquer la peur de l eau chez l’enfant.

Pourquoi un enfant a peur de l eau ?

Les parents dont les enfants souffrent de la peur de l eau s’interrogent souvent sur les origines de cette angoisse. En général, les bambins adorent patauger dans l’eau et jouer avec les flaques. Cependant, il n’est pas rare de rencontrer un enfant qui ne se sent pas en sécurité dans un environnement aquatique. Et pour rassurer les géniteurs, il s’agit d’une frayeur tout à fait ordinaire puisqu’elle touche 6 enfants sur 10. Ainsi, comme bien d’autres peurs liées à l’enfance, la phobie de l’eau fait partie des craintes les plus fréquentes.

Les causes de l’aquaphobie peuvent être multiples. Peur de boire la tasse, peur de l’eau sur la tête, peur du fond de l’eau, peur de l’eau profonde, etc. chaque enfant a ses doutes personnels. Dans la majorité des cas, l’environnement aquatique est perçu comme inconnu par les enfants remettant ainsi en question sa propre sécurité. Bien différent du milieu de vie principal qu’est la terre ferme, l’eau est définie comme un endroit étranger par les tout-petits. Une fois dans l’eau, ces derniers se sentent souvent piégés et démunis puisqu’ils n’ont pas le contrôle sur cet espace indéfini. En effet, la vision qui est un sens primordial pour les enfants est limitée lorsqu’ils se retrouvent dans l’eau ou la tete sous l’eau. L’idée de ne pouvoir s’en sortir et de se retrouver à jamais dans ces profondeurs exacerbe ainsi leur appréhension et crée des angoisses.

Par ailleurs, l’aqua phobie peut également avoir différentes causes. En particulier, des expériences vécues précédemment peuvent être à l’origine de la peur de l’eau. Parmi les causes fréquentes, on peut mentionner :

  • Les souvenirs du passé: De mauvais moments liés à l’eau peuvent être à l’origine du traumatisme chez un enfant comme chez un adulte. Bain trop chaud, immersion de la tête dans l’eau provoquant un étouffement, douleurs dues à une otite… ces événements peuvent être la cause de la peur de se noyer, de la peur de l eau dans les oreilles ou de l’angoisse de la piscine, etc. Au contact avec l’eau, l’expérience négative revient systématiquement à l’esprit puis la peur de l eau prend le dessus….
  • Un cauchemar: les mauvais rêves restent souvent gravés dans l’esprit de nos bambins. S’il a fait un cauchemar en rapport avec l’eau, il est fort probable qu’une peur vienne s’installer. Victime d’une imagination trop pressante, la peur de l’eau à 3 ans fait souvent référence à cette cause.
  • La peur provoquée par un parent : difficile à croire et pourtant, la peur de l eau d’un enfant est souvent liée à l’appréhension d’un parent. Un bambin ressent en effet les mauvaises ondes. Lorsque son père ou sa mère s’inquiète à l’idée de laisser leur enfant se baigner, ce dernier ressentira aussi une certaine crainte. Il percevra alors n’importe quel milieu aquatique comme un endroit dangereux qu’il faut absolument éviter !

Par ailleurs, la peur de l eau n’est souvent pas présente avant l’âge de 4 mois. Toutefois, il arrive que des nourrissons aient peur de l’eau du bain. Selon les psychologues, cette frayeur prématurée est souvent due au traumatisme lié à la rupture de la poche des eaux à la naissance. Situation créant une anxiété pour un nourrisson à peine mis au monde, ce fait peut-être conservé dans sa mémoire. Une telle expérience pourra faire en sorte qu’un bébé a peur du bain dès ses premiers jours de vie.

Les souvenirs désagréables en rapport avec l’eau peuvent donc être la source de crainte vis à vis de cet environnement. Un tel obstacle ne doit jamais être pris à la légère par les parents. Heureusement, il existe de nombreuses méthodes qui permettent aux parents d’aider leurs bambins à éradiquer la phobie de l’eau. Mais avant de vous expliquer comment vaincre la peur de l’eau, voyons ensemble quels sont les différents types de peur de l’eau.

Quels sont les différents types de peur de l eau

La peur de l’eau chez l’enfant peut se caractériser de différentes manières. Voici les formes les plus fréquentes qui peuvent expliquer pourquoi a t on peur de l’eau ?

Peur de plonger

La majorité du temps, la peur de l’eau à 3 ans se caractérise par une crainte de plonger en milieu aquatique. Ici, les origines d’une telle frayeur peuvent être nombreuses :

  • Peur de se faire mal ou de faire un plat
  • Vertige
  • Aqua phobie
  • Peur de mettre la tete sous l’eau
  • Peur de l’eau dans les oreilles

La peur de se faire mal peut en effet être un grand obstacle pour aimer se baigner et apprendre à nager. Les claquements de l’eau sur le ventre, les cuisses et le torse rendent également le plongeon difficile à apprécier, voir traumatisante.

Par ailleurs, un enfant peut également être sujet au vertige. Ici, il n’est pas question de tension musculaire ou encore de problèmes de santé comme chez les personnes âgées. En fait, c’est l’idée de sauter dans l’eau en passant avant tour par le vide, qui provoque la peur de plonger. En outre, que le bassin d’eau se situe à plus de 5 mètres ou à quelques centimètres de hauteur, le vertige attisera la peur de la piscine.

La peur de plonger est également caractérisée par l’idée de ne pouvoir respirer sous l’eau voire de ne jamais remonter. Le temps entre le saut et la réapparition à la surface peut en effet cause une angoisse chez l’enfant.

Peur de l’eau de mer

Vu comme une eau sans fin composée de vagues et de courants, les enfants ont parfois peur de l’eau de mer. Ce milieu immense peut raviver et accentuer la peur de l eau car elle n’est pas limitée. La majorité des bambins qui éprouvent cette crainte sont les petits à imaginations débordantes. Ainsi, la peur de la mer est souvent fréquente à 4-5 voire 6 ans ! Requins, tentacules géants, sables mouvants… les créations du cerveau ne manquent pas aux enfants et les inquiètent souvent…

Par ailleurs, l’idée de nager dans l’eau en mouvement peut aussi être un vrai obstacle pour apprécier la baignade en mer. Les vagues frappantes et les courants qui emportent sont souvent incompréhensibles par les enfants. Ces mouvements, étant hors de leur contrôle, sont à l’origine de la peur de l’eau trouble. Enfin, les différents rappels émis par les parents, concernant les dangers de la mer, peuvent également rendre la nage difficile et inquiétante.

Peur de l’eau sombre

Les enfants ont un besoin particulier d’être rassurés par ce qu’ils voient. Tout comme la peur du noir, l’appréhension de l’eau sombre est aussi très fréquente pendant l’enfance. Qui dit noir sous-entend en effet vide et vision réduite. Un enfant ne se sentira donc pas en sécurité lorsqu’il se trouve au milieu d’une eau sombre où il ne voit rien ! L’angoisse et l’anxiété de ce qui pourrait avoir lieu sous ses pieds dans cette eau obscure peuvent pousser à avoir une peur difficile à contrôler.

Dans la majorité des cas, cette phobie est la conséquence d’un évènement traumatisant. Appelée thalassophobie, sans un traitement adéquat, la peur peut rester persistante même à l’âge adulte !

Peur de l’eau profonde

La peur de la profondeur est une autre forme de l’appréhension du milieu aquatique. Une piscine avec une grande profondeur fait qu’un bambin n’a pas pied quand il nage. La sensation d’être attiré par le fond de l’eau est la source principale de grandes angoisses. À partir de ces faits, le petit nageur perdra toutes ses facultés et les risques de noyade seront à craindre.

Ainsi, si les techniques de base de la natation ne sont pas maîtrisées, la peur de l’eau profonde peut être plus persistante. Chez l’enfant, une telle crainte est très fréquente à cause des capacités limitées à la nage.

Peur d’aller sous l’eau

Aller sous l’eau c’est laisser l’ensemble de son corps et de sa tête entrer en immersion. Une telle initiative peut cependant être la source de multiples gênes angoissantes pour un bambin :

  • La peur de la tête sous l’eau
  • Le fait de boire la tasse
  • Avoir les yeux qui piquent

Tout cela peut installer une forme de réticence. La pensée de ne pas être en mesure d’avoir la maîtrise de l’agissement de l’eau sur son corps est inquiétante. Les petits qui ont une telle appréhension peuvent ainsi facilement entrer dans l’eau, mais éviteront de plonger la tete la première.

Peur de se noyer

La peur de se noyer est appelée ablutophobie. Les enfants qui font face à une telle appréhension n’ont pas obligatoirement peur de l’eau. La frayeur est cependant localisée uniquement au niveau de la submersion proprement dite. Victime ou témoin d’une précédente noyade, ces bambins peuvent en garder des lacunes psychologiques. Des faits qui rendent ainsi l’idée de devoir nager bien terrifiante !

Nos meilleures astuces pour vaincre la peur de l eau

Dans l’optique d’épauler votre enfant à vaincre sa peur de l’eau, il existe quelques astuces simples à mettre en pratique.

Ouvrez la discussion sur la peur de votre enfant

Parfois, un enfant n’est pas en mesure de parler de ses peurs directement à ses parents. Cependant, pour l’aider à vaincre sa crainte, il sera primordial d’en comprendre la raison. Si vous remarquez une appréhension de l’eau chez votre progéniture, n’hésitez pas à lui en parler ouvertement.

En communiquant avec ses parents, un enfant se sentira libre de ses angoisses et de ses doutes. En montrant votre empathie et la compréhension de ses sentiments, vous pourriez fortement le réconforter. Ainsi, en ayant une idée de ce qui le tourmente à l’idée de nager dans l’eau, vous pourriez facilement trouver la meilleure solution pour éradiquer cette peur. De plus, expliquez-lui qu’avoir peur de l eau n’est pas rare et il est possible d’y mettre un terme. À travers ce message de consolation, il est donc plus apaisé à l’idée de pouvoir trouver une issue à sa crainte.

Mettre en place un apprentissage ludique de la nage

Afin de convertir la peur en amusement, privilégier les séances d’apprentissages de manière ludique. Dans le petit bassin, vous pourriez entamer des activités aquatiques qui divertiront le bambin et lui permettront d’oublier sa crainte. Ainsi, vous pouvez à partir de petits jouets ou de petits défis aider votre bambin à apprivoiser l’eau. Faire des bulles dans l’eau avec la bouche ou jouer à la course de petits bateaux peuvent être d’excellentes options. L’idée de vous avoir à ses côtés dans l’eau rend également la baignade moins contraignante et plus rassurante.

D’un côté, emmener ses aînés ou ses cousins avec lui à la piscine peut également faire disparaitre la peur. En observant les autres s’amuser, votre petit pourra oublier son appréhension de l’eau et se lancer sans crainte ! En compagnie de ses amis, il trouvera du plaisir à patauger rendant l’expérience en eau bien plus positive.

Cours de natation pour apprendre à nager

Les cours de natation pour enfant sont parfaits pour vaincre les différentes peurs de l’eau. Les séances octroient en effet des apprentissages par étape rendant ainsi la maîtrise de l’environnement aquatique optimisée. Pour un enfant de plus de 6 ans ayant peur de l’eau, les cours de natation peuvent l’aider à vaincre sa crainte. Ici, toutes les facultés et les habiletés utiles à la nage lui sont apprises par un professionnel. Il se sentira ainsi plus à l’aise dans l’eau grâce à ses nouvelles capacités.

D’un côté, si bébé a peur de la plage dès son plus jeune âge, les bébés nageurs sont la solution par excellence. Dans les bras d’un de ses parents, les séances se font en compagnie d’un expert en petite enfance. Le nourrisson découvrira ainsi le monde aquatique à travers des petits jeux.

Votre rôle dans cette procédure sera ensuite d’encourager fréquemment votre petit pour ses efforts. Au moindre pas réalisé vers l’éradication de la peur de l’eau, une reconnaissance de votre part motivera encore votre petit. Il redoublera donc de courage pour vaincre ses craintes de l’eau.

Équiper correctement votre enfant  

Les enfants ont une appréhension particulière de l’eau en raison des faits que ce dernier peut avoir sur ses différents sens. L’ouïe, l’odorat, le goût et la vision sont les plus touchés par une immersion en milieu aquatique. Ainsi, il est primordial d’équiper au mieux son enfant en vue de le rassurer face à ces gènes qui peuvent être source d’angoisses.

Lunettes de bains, bouchons d’oreilles, pince-nez, planche, ceinture avec pains, misez ainsi sur les bons matériels de nage ! Avec de tels équipements, un enfant se sentira plus en sécurité, ce qui réduira fortement sa crainte.

Des séances d’hypnose contre la peur de l eau

Un expert en hypnose pourra aider votre enfant à vaincre sa peur de l’eau de manière radicale. Il s’agira d’une séance où l’enfant essaiera de modifier son état d’esprit à travers un bon accompagnement. Grace à ce travail psychologique, le petit pourra ainsi renforcer de manière pertinente le sentiment de sécurité lorsqu’il est dans l’eau. Le nombre de séances à faire varie du type de traumatisme toutefois, les résultats peuvent être palpables dès la seconde consultation.

Peur de l eau chez l’enfant : les choses à ne surtout pas faire

Les parents réalisent souvent des actions qui selon eux peuvent aider l’enfant à vaincre sa peur de l’eau. Cependant, certaines d’entre elles peuvent encore rendre la situation plus complexe qu’elle ne l’était. Ci-dessous les éléments à éviter :

  • Le brusquer : en incitant un enfant à aller dans l’eau sans son accord, un parent participe à sa crainte. Il est important de laisser un petit, qui a peur de l eau, y aller à son rythme. Évitez ainsi de le prendre de force et de l’emmener dans l’eau s’il ne le désire pas ! Laissez-le au bord pour qu’il puisse tout simplement observer.
  • Ignorer sa crainte : en faisant l’impasse sur la peur de son enfant, ce dernier se sentira abandonné par son entourage. Vous devriez plutôt faire en sorte de prendre en compte la crainte de votre enfant. Essayez de le comprendre et évitez surtout de vous moquer de lui.

On vous recommande

Cet article vous a plu ?

Cliquez sur une étoile pour l'évaluer !

Note moyenne 4 / 5. Nombre de votes : 3

Aucun vote pour l'instant ! Soyez le premier à noter cet article !