règne de louis xiv

Bienvenue sur notre page d’Histoire consacrée à la vie et au règne de Louis XIV.

Lorsque l’on parle de Louis XIV, on pense du Roi Soleil, du Chateau de Versailles, ou encore de la galerie des glaces… en fait on parle de l’un des monarques les plus importants de l’Histoire de France !
Mais que sait-on exactement du règne de Louis XIV ?
Pourquoi l’appelait t’on le Roi Soleil ?
A quoi ressemblait la France à cette époque ?
Quelles sont les réussites et les échecs de ces 72 années de règne ?

Si ces sujets passionnants vous intéressent, alors lisez cet article et préparez-vous à faire un incroyable voyage au temps de Louis XIV.

Première vie et enfance de Louis XIV

Louis, l’enfant que le royaume attendait…

C’est le 5 septembre 1638 à Château-Neuf de Saint-Germain-en-Laye, que naît le futur roi Louis XIV

Il est le fruit de l’union entre le roi Louis XIII de France (1601-1643) et la reine des Habsbourg, Anne d’Autriche (1601-1666).

louis 14 naissance

Il est aussi leur premier enfant né après 23 ans de mariage. Et d’ailleurs, en reconnaissance de ce miracle apparent, il fut baptisé Louis-Dieudonné, signifiant «don de Dieu». 

Deux ans plus tard, son jeune frère, Philippe (1640-1701) vit aussi le jour pour le plus grand bonheur de ses parents.

Le règne de louis XIV : devenir roi à 4 ans…

Mais le 14 mai 1643, Louis, alors âgé de seulement 4 ans, hérite de la couronne après le décès de son père le roi Louis XIII. A cette époque, la France est un pays fracturé, instable et presque ruiné.

Avant sa disparition le roi Louis XIII avait nommé un conseil de régence pour statuer au nom du jeune roi en cas de décès.

Mais Anne d’Autriche parvient à faire annuler le testament de Louis XIII, pour s’emparer du pouvoir. Elle devient alors l’unique régente de son fils, et elle peut compter sur les conseils de son fidèle ministre, le cardinal Jules Mazarin (1602 -1661).

Les 3 périodes du règne de Louis XIV (1643 – 1715)

Généralement, on distingue trois grandes périodes dans le règne de Louis 14 : 

  • Tout d’abord, il y a l’époque de sa minorité, pendant laquelle sa mère et le cardinal Mazarin gouvernent.
  • Puis il y a la période qui va de la mort de Mazarin en 1661 jusqu’en 1680, où Louis XIV règne avec ses ministres Colbert et Louvois.
  • Enfin il a la dernière phase de 1680 à sa mort où Louis XIV règne de plus en plus seul. En effet, la mort de certains de ses ministres et son mariage avec la catholique , le rapproche davantage de la religion que de son peuple.

La régence d’Anne d’Autriche (1643 – 1661)

Au cours des premières années du règne de Louis XIV, ce dernier est bien trop jeune pour diriger la France.

louis 14 naissance

C’est donc sa mère, la reine Anne et son conseiller, Mazarin qui gouvernent le royaume. Tous deux mènent une politique qui consolide le pouvoir de la monarchie royale. Mais ils mettent ainsi en colère les nobles, les membres de l’aristocratie et du Parlement. 

En effet, ces derniers ont le sentiment de perdre leur pouvoir et à partir de 1648, leur mécontentement est tel qu’une guerre civile éclate. On la connaît sous le nom de Fronde. 

La menace est telle que la famille royale doit fuir Paris en urgence. Cet événement traumatisera le jeune roi Louis XIV et fera naître en lui une peur maladive de la rébellion.

Ce n’est qu’à partir de 1653, que Mazarin réprime cette révolte mais à la fin de la décennie l’ordre intérieur est rétabli.

règne de louis xiv

Pendant ce temps, les relations avec le royaume d’Espagne s’améliorent et un traité de paix est signé. D’ailleurs, l’année suivante Louis XIV a 22 ans, et il épouse sa cousine germaine Marie-Thérèse (1638-1683), fille du roi Philippe IV d’Espagne. Cette union est plus une manœuvre diplomatique qu’une réelle idylle amoureuse. Elle permet en effet de faire de la France une puissance européenne de premier plan

Par la suite, le couple royal donne naissance à six enfants. Malheureusement seul leur fils Louis de France, appelé le Grand Dauphin (1661-1711), parvient à survive jusqu’à l’âge adulte.

Le véritable règne de Louis XIV (1661 – 1681)

Enfin Roi !

règne de louis xiv

A la mort de Mazarin en 1661, Louis XIV prend enfin le contrôle de la France. Dès son accession au pouvoir, il rompt immédiatement avec la tradition ce qui étonne la cour.
En effet il décide de gouverner sans ministre en chef (l’équivalent du premier ministre), car il se considère comme le représentant direct de Dieu.
Héritier du droit divin d’exercer le pouvoir absolu, il choisit le soleil comme emblème.

Louis XIV est le «Roi Soleil» car il est à la fois omniscient et infaillible. En fait, le royaume entier gravite autour de lui. D‘ailleurs il l’affirme lui-même en déclarant à sa cour «L’État, c’est moi» («Je suis l’État»).

Un tournant dans l’Histoire de France

Immédiatement après être devenu chef du gouvernement, Louis XIV travaille sans relâche pour centraliser le contrôle de la France et de ses colonies d’outre-mer. 

Mais le roi de France n’est pas seul à œuvrer pour le royaume. En effet, il est entouré de ministres efficaces qu’il a su bien choisir.

Parmi eux, il y a son ministre des Finances, Jean-Baptiste Colbert (1619-1683). Ce dernier instaure des réformes qui réduisent fortement le déficit et qui favorisent la croissance de l’industrie. 

Tandis que son ministre de la guerre, le marquis de Louvois (1641-1691), agrandit et réorganise l’armée française. 

Du côté de la sécurité intérieure, cette période est un immense succès. En effet, Louis 14 réussit à pacifier les nobles, qui étaient historiquement rebelles. Pour y parvenir, il les attire dans sa cour et les habitue au mode de vie opulent

Ainsi il met fin à pas moins de 11 guerres civiles en quatre décennies et il rétablit la paix à l’intérieur du royaume.

Parallèlement les travaux de construction du Chateau de Versailles avancent et en 1679, la galerie des glaces ainsi que le salon de la Guerre et de la Paix remplacent la terrasse et les cabinets du Roi et de la Reine.

Le Roi Soleil s’éteint… (1681 – 1715)

Un roi qui se retrouve seul

le règne de louis xiv

La fin du règne de Louis XIV est difficile. Tout d’abord, elle est marquée par la disparition de ses proches. Son épouse et ses ministres Colbert et Louvois décèdent respectivement en 1683 et 1691. Mais bon nombre de ses héritiers royaux disparaissent aussi puisque tous ses enfants et petits-enfants meurent avant lui. D’ailleurs son successeur sera son arrière-petit-fils Louis XV.

Après la mort de la reine, le roi se tourne vers la religion, notamment sous l’influence de sa seconde épouse, Madame de Maintenon. 

En 1685, il révoque l’edit de Nantes qui reconnaissait la liberté de culte pour les protestants de France. Cette décision crée une fracture avec les nombreux protestants de France. On détruit les lieux de culte du protestantisme et un exode massif des Huguenots s’en suit pendant plusieurs années.

La mort de Louis XIV et le déclin de la France

Dans la dernière décennie du règne de Louis XIV, une guerre éclate avec son voisin l’Espagne. Ce conflit dure de 1701 à 1714 et il épuise les ressources d’un royaume déjà en proie à la famine.

D’ailleurs les pertes sont immenses et les revers militaires ajoutés aux famines de 1693 et de 1709 provoquent la mort d’environ deux millions de personnes.

Une dette massive, des pertes humaines considérables et l’exode d’une partie de la population ternissent l’opinion publique, qui se retourne contre la couronne.

C’est alors que le roi Louis XIV décède le 1er septembre 1715 après 72 années de règne. Il lègue alors le trône à son arrière-petit-fils Louis XV, qui est à peine âgé de 5 ans.
Le roi Soleil s’éteint et il est inhumé à la basilique Saint-Denis.

A lire aussi :
Apprendre l’histoire grace à l’un des 11 meilleurs sites de soutien scolaire

Les Arts et la Cour Royale sous Louis XIV

Le Roi Soleil et sa passion pour l’Art

Pendant son enfance et malgré les tumultes de la Fronde, Louis XIV reçoit une éducation complète de la part d’Anne d’Autriche et du cardinal Mazarin. Il se découvre d’ailleurs une passion pour l’Art, la musique, la littérature, le sport et le théâtre. 

Devenu roi, il s’entoure alors des plus grands artistes et des plus grands intellectuels se son temps. En effet, il veut profiter de sa passion personnelle et de son pouvoir pour faire rayonner sa Cour et donc la France.

Le Chateau de Versailles : un nouvel écrin pour mieux gouverner

chateau de versailles

Le règne de Louis XIV est marqué par son envie de bâtir de somptueux châteaux pour y accueillir ses ministres et ses courtisans. Le plus célèbre de ces chantiers est sans aucun doute le Chateau de Versailles, qu’il transforme en un immense palais.

Il décide donc de confier les travaux, la décoration, les jardins et les représentations à des artistes célèbres comme Louis Le Vau, André Le Nôtre, Molière, Jules Hardouin-Mansart, Charles Brun et le compositeur Jean-Baptiste Lully. Tous contribuent à donner au Roi Soleil un écrin à la hauteur de ses ambitions.

chateau de versailles

Le point final de cette démesure correspond à la construction de la galerie des glaces, qui débute en 1678. Six années seront nécessaires pour créer cette galerie de soixante mètres de long imaginée par Jules Hardouin Mansart. Elle retrace les succès politiques, économiques et artistiques de la France et incarne la toute puissance monarchique du Roi Soleil. Des balles, des réceptions et des fêtes y sont célébrées entre les grands de ce monde.

C’est d’ailleurs grâce au chateau de Versailles que Louis XIV parvient à apprivoiser la noblesse et les dignitaires étrangers. En utilisant le divertissement, le cérémonial du lever et du coucher du roi, Louis XIV affirme avant tout sa suprématie en Europe. 

chateau de versailles

Le règne de louis XIV et la politique étrangère 

La France devient une nouvelle puissance européenne

Le règne de Louis XIV se caractérise par une approche agressive de la politique étrangère. En effet, les conflits militaires et les invasions ensanglanteront la deuxième moitié du XXVII siècle et le début du XVIIIème siècle.
A cette époque la France est le pays le plus peuplé d’Europe, ce qui lui confère un certain avantage surtout que l’économie se porte bien grâce au dynamisme du pays. 

D’ailleurs, Louis XIV va profiter de cette situation favorable pour affirmer sa puissance contre la maison des Habsbourg, dont les possessions encerclent la France.
Sa politique vise à s’agrandir, à repousser les frontières du pays et à protéger chaque ville conquise.
Il mène la politique dite du “pré-carré”, qui est basée sur la construction d’un réseau de fortification inventé par Vauban, appelé la “ceinture de fer”. Cette action lui permet d’annexer le Roussillon, la Franche-Comté, Lille, l’Alsace et Strasbourg. A la fin de son règne, les frontières de la France s’approchent quasiment de celles de l’ère contemporaine.

A lire aussi :
Leçon de Géographie : les départements Français

La Grande Alliance contre la France

Pendant cette époque la France multiplie les batailles, les guerres et les conquêtes.
Tout commence en 1667 par la guerre de dévolution qui est le premier conflit d’une longue série. La France devient rapidement une menace pour les autres nations européennes. D’ailleurs, à la fin des années 1680, en réponse à une nouvelle vague de campagnes expansionnistes des armées françaises, plusieurs pays forment une coalition connue sous le nom de Grande Alliance. Elle regroupe l’Angleterre, la Prusse, l’Autriche, le Danemark, le Portugal et la Savoie. Les guerres, qui suivirent, furent menées dans les deux hémisphères entre 1688 et 1697.

A la fin de ce conflit d’envergure, la France conserve la majeure partie de son territoire intact mais ses ressources économiques sont sévèrement touchées. En revanche, la guerre de succession d’Espagne (1701-1714) est beaucoup plus désastreuse pour Louis XIV. En effet, ce long conflit plonge la France dans une dette massive et plusieurs famines retournent l’opinion publique contre la couronne. 

L edit de Nantes | Louis 14 et la religion 

Pendant la seconde moitié du règne de Louis XIV, les guerre ne sont pas les seules à avoir affaibli la France. En effet, la révocation de l’édit de Nantes en 1685 est un événement clé dans le déclin du royaume. Cet écrit publié par son grand-père Henri IV en 1598, accordait la liberté de culte et de nombreux droits aux protestants français, appelés aussi les huguenots. Mais avec l’abandon de l’édit de Nantes et la création de l’édit de Fontainebleau, Louis 14 déclenche une grave fracture socio-économique.

En effet,  les églises protestantes sont détruites, les écoles protestantes sont fermées et le clergé protestant est expulsé hors de France. Le rassemblement des protestants est interdit et leurs mariages ne sont plus reconnus. 

Seuls le baptême et l’éducation dans la foi catholique sont alors imposés à tous les enfants. Conséquence, un million de Huguenots vivant en France décident de s’expatrier. Parmi eux, beaucoup étaient des artisans ou des travailleurs qualifiés. Et la France perd ainsi une main-d’œuvre précieuse au profit de ses voisins et adversaires : l’Angleterre et la Prusse.

Règne de louis XIV : Le régime absolutiste

Le règne de Louis XIV s’inscrit dans la pure tradition du Monarque de droit divin. Il est le lieutenant de Dieu sur Terre auquel il est le seul à rendre des comptes. C’est d’ailleurs en ce sens qu’il est dit « absolutiste ».

Depuis le jour de son sacre, Louis 14 s’est engagé à défendre la foi catholique. Pour honorer son serment, il n’aura de cesse de lutter contre les jansénistes de Port-Royal et il sera à l’origine des persécutions contre les protestants. En 1685, la révocation l’édit de tolérance, appelé édit de Nantes, déclenche des conversions forcées et l’émigration de milliers de protestants. Depuis le chateau de Versailles, qu’il a rénové et agrandi, Louis XIV dirige un État centralisé dont il dirige tout. 

Avec son bras droit Colbert, il réorganise les finances du royaume, et développe les manufactures françaises. Avec son ministre Louvois, il réforme l’armée et accumule les conquêtes militaires. Le Roi Soleil fait rayonner la France et il devient le centre de l’Europe autour duquel gravite sa Cour. Il impose l’étiquette, qui sont des règles de préséance auxquelles doivent se soumettre les nobles. D’ailleurs, les courtisans se pressent de toute part pour assister au lever et au coucher du Roi Soleil.

A lire aussi :
Le calendrier des vacances scolaires en France et en Outremer

Le règne de Louis XIV, ce qu’il faut en retenir 

Dans l’Histoire, Louis XIV reste l’homme du « Grand Siècle ». Il apparaît comme l’un des acteurs majeurs du rayonnement de la France. Son règne aura duré 72 ans ce qui en fait le plus long de tous les souverains européens.

Le Roi Soleil a métamorphosé la monarchie en inaugurant un âge d’or pour l’art et la littérature française. Il propulsa son pays à la tête des puissances européennes en annexant de nombreux territoires.

Mais à la fin de son règne, la France s’est considérablement affaiblie pour plusieurs raisons.
Tout d’abord, à cause des longues guerres et des famines qui ont décimées sa population. Ensuite à cause de la construction de châteaux somptueux tels que Versailles, qui ont épuisé les ressources économiques du pays. Et enfin à cause de la révocation de l’edit de Nantes, qui provoqua l’exode massif de la population protestante, qui constituait l’un des piliers de la puissance française.

[custom-related-posts title=”On vous recommande”]